Questions de cours

1) cours sur la philosophie

  • quel auteur nous invite à douter une fois dans notre vie, de toutes nos opinions et croyances ?
    René Descartes.
  • selon Pierre Hadot, qu’est-ce qui caractérise la philosophie antique ?
    Elle est avant tout le choix d’une manière de vivre, et donc le choix d’un école philosophique qui, parmi d’autres, défend ce choix de vie. En ce sens, elle est une recherche de la sagesse.
  • quelle est l’étymologie du mot philosophie ?
    Elle est grecque : de philein sui signifie aimer et sophia qui signifie à la fois la sagesse et le savoir.

2) cours sur la culture

  • quelle est la 2ième définition (vue en cours) du mot culture ?
    Cf.  l’entretien de C.Lévi-Strauss avec G.Charbonnier :
    « la culture, c’est au contraire, tout ce que nous tenons de la tradition externe et, pour reprendre la définition classique de Tylor – je cite de mémoire et inexactement sans doute enfin, la culture ou civilisation, c’est l’ensemble des coutumes, des croyances, des institutions telles que l’art, le droit, la religion, les techniques de la vie matérielle, en un mot, toutes les habitudes ou aptitudes apprises par l’homme en tant que membre d’une société. » (c’est nous qui soulignons).
  • quel est le fait culturel par excellence selon Claude Levi-Strauss ?
    C’est le langage. Cf. suite de l’entretien cité ci-dessus.
    « Je pense que tout problème est de langage, nous le disions pour l’art. Le langage m’apparaît comme le fait culturel par excellence [c’est nous qui soulignons],et cela à plusieurs titres (…) »
  • que cache l’usage du mot « naturel » lorsqu’il est employé comme synonyme de «normal » ?
    Cet usage cache un choix. Dire « naturel » au sens sens de « normal », c’est cacher que l’on fait de la nature, ou de ce que l’on croit être la nature, une norme, un modèle à suivre.
    C’est confondre, ou dissimuler, un choix derrière ce qui (la nature) est d’abord un fait. C’est donc confondre, volontairement ou non, les 2 notions.
  • qui considère qu’il y a plus de barbarie à manger un homme vivant que mort  ?
    Montaigne, dans ce texte.
  • qu’est-ce que l’ethnocentrisme ?
    C’est la croyance que la culture et la société dans laquelle nous avons été élevé sont le modèle, la référence  de toute culture et de toute société.

3) cours sur le sujet

  • quels sont les 2 caractères du doute cartésien ?
    Il est radical et méthodique. Radical, il doute de toutes les croyances jusqu’à leurs racines : par ex. la croyance que ce que je perçois existe, que les mathématiques sont vraies, etc.
  • que signifie « assujetti »?
    Cela signifie être soumis à quelqu’un, être dépendant. Seule une personne peut être sous la sujétion (soumission, dépendance) d’une autre.
  • qu’est-ce que le corps perçu ?
    C’est le corps défini par le regard d’autrui. Il est regardé comme un objet matériel inscrit dans l’espace (même s’il reste un sujet). Il est donc sous le regard d’autrui qui peut l’observer, le détailler, l’ausculter, le dessiner, l’étudier, le surveiller, le contraindre, etc.
  • qui a souhaité écrire « une histoire corrélative de l’âme moderne et d’un nouveau pouvoir de juger » ?
    Michel Foucault. Cf. ce texte de Surveiller et Punir
  • qu’est-ce que le panoptique ?
    Il s’agit d’un dispositif optique imaginé par Jeremy Bentham dans un traité célèbre appelé le Panopticon (1780). Le dispositif panoptique (pan en grec signifie « tout ») est construit selon une règle simple : la surveillance du plus grand nombre à l’aide du moins de surveillants possible. Sa forme la plus connue est celle du cercle avec au milieu le surveillant et tout autour les prisonniers surveillés. Le dispositif est tel qu’il peut fonctionner avec un surveillant quelconque (sans qualification par ex), voire sans surveillant du tout, car il importe avant tout que les prisonniers se croient surveillés de façon continuelle.

Capture d’écran 2015-11-09 à 00.26.43

 

  • qui écrit « Le corps propre est dans le monde comme le coeur dans l’organisme : il maintient continuellement en vie le spectacle visible, il l’anime et le nourrit intérieurement, il forme avec lui un système. » ?
    Il s’agit de Maurice Merleau-Ponty, dans ce texte.

Ce contenu a été publié dans questions de cours, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.