Peut-on être sûr d’avoir raison ?

Commençons par une brève analyse du sujet :

– peut-on pose la question de la possibilité logique, et des moyens de l’établir.

– être sûr et avoir raison sont les 2 expressions importantes.

Être sûr signifie être certain, ne pas avoir de raison de douter. Il s’agit d’un sentiment ou d’un certain état psychologique subjectif qui consiste à ne pas douter de ce que l’on croit. Pareille conviction doit s’appuyer sur une claire conscience de soi, de ce que l’on affirme, et sur des fondements, des preuves inattaquables.

Avoir raison sur un sujet donné signifie avoir le point de vue, le jugement qui convient le mieux, qui est le plus pertinent d’un point de vue rationnel, soit celui qui est fondé sur une connaissance véritable du sujet. Le caractère rationnel de ce point de vue implique qu’on puisse le communiquer à autrui en termes précis, et le convaincre par l’exposé des raisons.

Vers le problème :

Être sûr d’avoir raison signifie donc posséder une conscience subjective telle que nous ne voyons rien qui puisse être opposé aux raisons que nous avançons. Ici se trouve un paradoxe qui est que la certitude est un état subjectif qui, lorsqu’il porte sur le fait d’avoir raison, doit pouvoir se justifier d’un point de vue rationnel, donc objectif.

D’où une réflexion sur la certitude subjective : est-elle toujours fondée sur des raisons ? Elle en implique une autre : une réflexion sur la démarche rationnelle de preuve, qui est celle de la science par ex. Peut-on dire qu’elle établisse des certitudes ?

On peut penser à un plan en 3 parties : la certitude subjective, la certitude objective (la démarche scientifique), l’impossibilité de la certitude objective.

Ce contenu a été publié dans corrigés, exercices, l'expérience, l'opinion, la croyance, la démonstration, La dissertation, la perception, la raison, la science, la vérité, le sujet, problématiser, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire