Problématisation : est-il absurde d’aimer une personne pour sa beauté physique ?

Pourquoi se poser cette question ?

Nous sommes attirés spontanément par certains êtres en raison de leur beauté. D’où l’importance accordée à la beauté physique et son rôle dans la relation amoureuse (cf. les déclarations d’amour où l’on affirme sans cesse la beauté de l’être aimé).

En quel sens il est absurde d’aimer une personne pour sa beauté physique (les conceptions de l’amour et de la beauté physique que cela suppose).

Il peut paraître absurde, i.e contraire à la définition même de l’amour, de prétendre aimer une personne pour sa beauté physique. L’amour en effet n’est pas l’attirance ou le simple désir physique (érotique).
Le désir naît d’une pulsion naturelle de l’être humain (la sexualité) et il porte sur la simple apparence de l’être. Il est donc sans rapport avec sa personnalité. Aimer une personne n’est donc pas aimer sa beauté physique car celle-ci n’a rien à voir avec les qualités intérieures (caractères, tempérament, capacités, etc.).

En quel sens au contraire il n’est pas du tout absurde d’aimer une personne pour sa beauté physique (et alors les autres conceptions de l’amour et de la beauté physique que l’on peut défendre )

Cependant, on peut aussi affirmer que l’apparence n’est pas le masque de la personnalité mais au contraire son révélateur.
Les expressions d’un visage, l’attitude d’un corps, le son d’une voix, le soin de son corps, de sa tenue expriment une personnalité, la rendent visible aux yeux d’autrui.
Il est donc légitime que la beauté physique soit plus attractive et suscite davantage un sentiment amoureux que la laideur ou la négligence d’un corps.

Ce contenu a été publié dans autrui, le désir, problématiser. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire