Archives de catégorie : Notions

texte de Quine : « la science ne remplace pas le sens commun, elle le prolonge »

« Nous ne pouvons pas, sous peine d’absurdité, remettre en question la réalité du monde extérieur, ni nier que nos sens témoignent en faveur de l’existence des objets extérieurs. Autrement, nous séparerions les termes « réalité » et « preuve » précisément des applications, grâce … Continuer la lecture

Publié dans l'expérience, l'opinion, la perception, la science, le corps, Textes | Laisser un commentaire

texte d’Aristote : la science ne s’acquiert pas par la sensation.

« Il n’est pas possible non plus d’acquérir par la sensation une connais­sance scientifique. En effet, même si la sensation a pour objet une chose de telle qualité, et non seulement une chose individuelle, on doit du moins nécessairement percevoir telle … Continuer la lecture

Publié dans l'expérience, la démonstration, la perception, la science, le corps, Textes | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur texte d’Aristote : la science ne s’acquiert pas par la sensation.

Notion : vérité

A) Etymologie  Vérité vient du latin veritas qui signifie vérité, mais avec un sens normatif. La vérité est ce qui est conforme aux règles du vrai. En grec, vérité traduit le terme alètheia, qui signifie dévoilement, levée du voile. B) … Continuer la lecture

Publié dans fiche notion, la vérité, non classés | Laisser un commentaire

Notion : Culture

A) Etymologie Elle est latine : de cultus, de colere qui signifie à la fois cultiver au sens d’entretenir, s’occuper de quelques chose, mais aussi honorer les dieux (lien avec la notion de culte). B) Différentes significations : la culture désigne … Continuer la lecture

Publié dans distinctions conceptuelles, fiche notion, la culture, la nature | Laisser un commentaire

Texte d’Aristote : l’étonnement.

C’est en effet par l’étonnement que les humains, maintenant aussi bien qu’au début, commencent à philosopher, d’abord en s’étonnant de ce qu’il y avait d’étrange dans les choses banales, puis, quand ils avançaient peu à peu dans cette voie, en … Continuer la lecture

Publié dans la philosophie, la science, Textes | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Texte de Cicéron : l’origine du mot philosophie.

Quant au nom, nous l’avouons, il est moderne, mais la chose est ancienne. En effet, qui peut nier que la sagesse ne soit ancienne et que son nom ne le soit  comme elle ? N’est-ce point par ce beau nom … Continuer la lecture

Publié dans la philosophie, Textes | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur Texte de Cicéron : l’origine du mot philosophie.

Texte de Descartes : « un extrême désir d’apprendre à distinguer le vrai d’avec le faux »

 » C’est pourquoi, sitôt que l’âge me permit de sortir de la sujétion de mes précepteurs, je  quittai entièrement l’étude des lettres ; et me résolvant de ne chercher plus d’autre science que celle qui se pourrait trouver en moi-même, ou bien … Continuer la lecture

Publié dans l'expérience, l'opinion, la vérité, le monde, Textes | Laisser un commentaire

texte (n°5) de D.Hume : « tous les arguments tirés de l’expérience se fondent sur la ressemblance que nous découvrons entre les objets naturels »

« En réalité, tous les arguments tirés de l’expérience se fondent sur la ressemblance que nous découvrons entre les objets naturels et qui nous engage à attendre des effets semblables à ceux qui, à ce que nous avons trouvé, suivent de … Continuer la lecture

Publié dans l'expérience, la perception, la raison | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

texte (n°1) de D.Hume : « au milieu de toute votre philosophie, soyez toujours un homme ».

« L’homme est un être raisonnable ; et, comme tel, il reçoit de la science sa nourriture propre et son aliment, mais les frontières de l’entendement humain sont si resserrées qu’on ne peut espérer sur ce point que peu de satisfaction … Continuer la lecture

Publié dans la philosophie | Marqué avec , | Laisser un commentaire

texte de D.Hume : la société, remède à la faiblesse de l’homme.

« Ce n’est que par la société que [l’homme] est capable de suppléer à ses déficiences et de s’élever à une égalité avec les autres créatures, voire d’acquérir une supériorité sur elles. Par la société, toutes ses infirmités sont compensées et, … Continuer la lecture

Publié dans autrui, la société, les échanges, Textes | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire